L'Escalade


Catégorie:
Pratiques sociales
Canton:

Description

« Ainsi périssent les ennemis de la République ! ». Par le bris d’une marmite en chocolat, les Genevois célèbrent chaque année leur improbable victoire sur le Duc de Savoie. Celui-ci s’était en effet lancé, dans la nuit du 11 au 12 décembre 1602, à l’assaut des remparts de la ville, les escaladant accompagné de plus de 2'000 hommes. L’attaque, repoussée par le seul courage de la population – dont la légendaire Mère Royaume, qui aurait jeté une marmite sur l’ennemi – marqua durablement les esprits. Et si la tradition du bris de la marmite ne s’impose qu’en 1881, la commémoration de la victoire prend forme elle dès 1603. Tantôt solennelle, tantôt satyrique, elle divisera longtemps les tenants de la reconstitution historique et ceux de la mascarade, qui donnera au XIXe siècle des airs de petit carnaval protestant à la fête.

Symbole par excellence de l’esprit frondeur et indépendant des Genevois, elle donne aux plus jeunes l’occasion de frapper aux portes des voisins, chantant en l’échange de quelques pièces ou bonbons « Ah la belle Escalade » ou « C’é qu’è lainô », l’une des rares traces encore usuelle du patois savoyard. Le week-end le plus proche de cette date donne par ailleurs lieu à diverses célébrations en costume, discours officiels et autres cortèges déguisés. La Cathédrale Saint-Pierre accueille à cette occasion un culte auquel elle convie différentes religions et, depuis 1978, la non moins épique Course de l’Escalade est également organisée le premier week-end du mois…

Galerie d'images

  • Procès-verbal, séance du Conseil de Genève du 12.12.1602, à huit heures du matin, relatif à la tentative des troupes savoyardes de s’emparer de la ville © AEG, 2005
  • Procès-verbal, séance du Conseil de Genève12.12.1602, à huit heures du matin, relatif à la tentative des troupes savoyardes de s’emparer de la ville © AEG, 2005
  • Transcription du Procès-verbal du 12 .12.1602, relatif à la tentative des troupes savoyardes de s’emparer de la ville © AEG, 2005
  • Héraut : Cérémonie de l’Escalade à la cour Saint-Pierre © L. Buscarlet/Cie de 1602
  • Dame Royaume : Cortège historique de l’Escalade © Ph. Pedat/Cie de 1602
  • Dames et enfants : Cortège historique de l’Escalade © Ph. Pedat/Cie de 1602
  • Sur les traces du Duc de Savoie, un peloton d'hommes et de femmes pacifiques se lance à l'assaut de Genève © Ass. Course de l'Escalade, 2007
  • Le Bourg-de-Four, cœur de la Vieille Ville de Genève, devient le terrain de jeu privilégié des plus jeunes coureurs © Ass. Course de l'Escalade, 2010
  • Parc des Bastions: un peloton bigarré, toutes religions confondues, défile sous l'œil vigilant des Réfomateurs © Ass. Course de l'Escalade, 2010
  • Culte de l’Escalade © Eddy Mottaz/Eglise protestante de Genève, 2010
  • Culte de l’Escalade © Eddy Mottaz/Eglise protestante de Genève, 2010
  • Procès-verbal de la séance du Conseil de Genève du dimanche 12 décembre 1602, à huit heures du matin, relatif à la tentative des troupes savoyardes de s’emparer de la ville © Archives d’Etat de la République et Canton de Genève, 2005
  • Procès-verbal de la séance du Conseil de Genève du dimanche 12 décembre 1602, à huit heures du matin, relatif à la tentative des troupes savoyardes de s’emparer de la ville © Archives d’Etat de la République et Canton de Genève, 2005
  • Transcription du Procès-verbal de la séance du Conseil de Genève du dimanche 12 décembre 1602, à huit heures du matin, relatif à la tentative des troupes savoyardes de s’emparer de la ville © Archives d’Etat de la République et Canton de Genève, 2005
  • Héraut : Cérémonie de l’Escalade à la cour Saint-Pierre © L. Buscarlet/Cie de 1602
  • Dame Royaume : Cortège historique de l’Escalade © Ph. Pedat/Cie de 1602
  • Dames et enfants : Cortège historique de l’Escalade © Ph. Pedat/Cie de 1602
  • Sur les traces du Duc de Savoie, un peloton d'hommes et de femmes pacifiques se lance à l'assaut de Genève © Association Course de l'Escalade, 2007
  • Le temps d'un jour, le Bourg-de-Four, cœur de la Vieille Ville de Genève, devient le terrain de jeu privilégié des plus jeunes coureurs © Ass. Course de l'Escalade, 2010
  • Dans le parc des Bastions, un peloton bigarré, toutes religions confondues, défile sous l'œil vigilant des Réfomateurs © Association Course de l'Escalade, 2010
  • Culte de l’Escalade © Eddy Mottaz/Eglise protestante de Genève, 2010
  • Culte de l’Escalade © Eddy Mottaz/Eglise protestante de Genève, 2010

Références et dossier

Publications
  • Monique Bertossa : Ceux de 1602. Ed. Compagnie de 1602. Genève, 1977

  • Comité du 350e anniversaire de l’Escalade (Ed.) : L’Escalade de Genève, 1602. Histoire et tradition. Genève, 1952

  • Eugène-Louis Dumont : 1926-1976. Carnet de bord de la Compagnie de 1602. Ed. Compagnie de 1602. Genève, 1977

  • Jean-Pierre Ferrier : Histoire de la fête de l’Escalade. In : L’Escalade de Genève, 1602. Histoire et tradition. Genève, 1952, p. 489-530

  • Bernard Lescaze : Escalade et coutumes de table. De quand date la marmite en chocolat ? In : Revue du vieux Genève no. 21. Genève, 1991, p. 92-96

  • Pierre Morath, Philippe Longchamp : La Course de l’Escalade. Miroir de son temps, héritière des siècles. Yens sur Morges, 2002

Multimedia
  • Ah, la belle Escalade 
    Concert de carillon pour l'Excalade  
    Réf. Phonothèque nationale suisse:
    DAT664 Tr. 2

Dossier
  • L'Escalade

    description détaillée Dernière modification: 24.08.2012
    Dimension: 280 kb
    Typ: PDF